lunes, 18 de junio de 2018

Entre son et sens



Soleil, Van Gogh



L’ÉTÉ

Il brille, le sauvage ÉTÉ,
La poitrine pleine de roses.
Il brûle tout, hommes et choses,
Dans sa placide cruauté.

Il met le désir effronté
Sur les jeunes lèvres décloses ;
Il brille, le sauvage ÉTÉ,
La poitrine pleine de roses.

Roi superbe, il plane irrité
Dans des splendeurs d’apothéoses
Sur les horizons grandioses ;
Fauve dans la blanche clarté,
Il brille, le sauvage ÉTÉ.

Théodore de Banville


Henri Cross          



LIBERTÉ

Prenez du soleil
Dans les creux des mains,
Un peu de soleil
Et partez au loin !

Partez dans le vent ,
Suivez votre rêve ;
Partez à l’instant,
la jeunesse est brève !

Il est des chemins
Inconnus des hommes,
Il est des chemins
Si aériens !

Ne regrettez pas
Ce que vous quittez.
Regardez , là-bas,
L’horizon briller.

Loin, toujours plus loin,
Partez en chantant !
Le monde appartient
À ceux qui n’ont rien.

Maurice Carême

No hay comentarios:

Publicar un comentario